Ventilation

La ventilation mécanique

La ventilation mécanique permet d'aider ou de remplacer l'action des muscles respiratoires dans l'action de ventiler

La ventilation mécanique doit donc :

  • favoriser la normalisation des gaz du sang (pourcentage d'oxygène et de gaz carbonique)
  • améliorer l'oxygénation tissulaire et prévenir les complications
  • éviter le travail des muscles respiratoires

Il existe trois types de ventilation mécanique :

La ventilation barométrique

Elle est utilisée avec un circuit monobranche. On utilisera soit un masque à fuite, soit un masque sans fuite avec une valve expiratoire. Ces ventilateurs sont utilisables en ventilation non invasive pour des pathologies d'origine obstructive.

Ils proposent 3 modes de ventilations :

  • l'aide inspiratoire (A.I.)
  • la pression assistée contrôlée (V.P.A.C.)
  • la pression contrôlée (V.P.C.)

La ventilation volumétrique

Elle est utilisée avec un circuit monobranche ou double branche avec valve expiratoire. Le masque utilisé sera sans fuite. Ces ventilateurs sont utilisables en ventilation non invasive, au masque ou sur trachéotomie, pour des pathologies d'origine restrictive

Il proposent 2 modes de ventilations :

  • le volume contrôlé (V.C.)
  • le volume assisté contrôlé (V.A.C.)


La ventilation mixte

Elle est utilisée avec un circuit monobranche ou double branche avec valve expiratoire. Le masque utilisé sera sans fuite. Ces ventilateurs sont utilisables en ventilation non invasive, au masque ou sur trachéotomie, qu'elle que soit la pathologie d'origine (obstructive ou restrictive).

Ils proposent la combinaison des deux autres types de ventilations, auxquels vient s'ajouter

  • l'aide inspiratoire avec volume assisté contrôlé de sécurité (A.I.+Vt).